Tête de femme Gudrun Baudisch Wiener Werkstatte env. 1928

UGS 410

Tête de femme en faïence, Gudrun Baudisch, Wiener Werkstatte, env. 1928, marqué

  • Hauteur: 25cm
  • Longueur: 14cm
  • Largeur: 10cm
  • Date: 1928
    Époque: Jugendstil
    Techniques: faïence, vernis coloré

    marqué “WW” pour Wiener Werkstatte, “MADE IN AUSTRIA”, monogramme d’artiste „GB“ pour Gudrun Baudisch, mod.n° 407/ 3, étiquette de vente d’origine photo d’origine dans l’Archive Wiener Werkstatte au Musée des Arts appliqués Vienna, inv. n° WWF 110-42-5; photo d’origine de Gudrun Baudisch en train de fabriquer une tête en faïence dans Megan Brandow-Faller, “The Female Secession”, The Pennsylvania University Press, University Park, Pennsylvanie 2020, p.4

    17.500,00 TVA incluse
    UGS 410
    Description

    Gudrun Baudisch fait partie de ces artistes innovantes qui ont eu une influence décisive sur les œuvres en céramique de la Wiener Werkstatte. En 1926, à l’âge de dix-neuf ans, elle est déjà acceptée au département de céramique sous la direction de Vally Wieselthier et devient rapidement l’une des jeunes artistes les plus importantes. Elle a travaillé pour la Wiener Werkstatte pendant trois ans avant d’ouvrir son propre atelier de céramique à Vienne en 1930.
    Encouragées et influencées par sa mentor Vally Wieselthier, les œuvres de Baudisch représentent la “Céramique Expressive” de la Wiener Werkstatte. Ce travail artistique pionnier est bien illustré par l’exemple de la tête de femme.
    Baudisch a conçu cette sculpture saisissante comme une image de la femme émancipée des années 1920. Avec des moyens stylistiques réduits, elle donne à la dame en vogue le look alors moderne avec une coupe de cheveux courte. Elle nous regarde avec confiance, les sourcils levés et un regard séduisant.
    Baudisch confère ainsi à la tête de la femme l’aura d’une distanciation autodéterminée et crée de façon convaincante, sur le plan stylistique, la transition de l’Art Nouveau à l’Art Déco.

    Artiste

    Gudrun Baudisch (Poels 1907 – 1982 Salzbourg) est considérée comme l’une des plus importantes céramistes autrichiennes du XXe siècle. En 1926, à l’âge de dix-neuf ans, elle est acceptée au département de céramique de la Wiener Werkstatte sous la direction de Vally Wieselthier. Cet atelier de céramique était extrêmement progressiste. C’était un espace de libre expérimentation et de développement artistique. Non seulement l’art y a été promu, mais aussi le rôle des femmes dans les arts et l’artisanat.

    Dans cet environnement avant-gardiste, Gudrun Baudisch a commencé très jeune à concevoir des objets expressifs en céramique. On peut voir dans son travail une nette continuation du langage des formes et de la palette de couleurs de son mentor Vally Wieselthier. Avec ses têtes féminines, Baudisch traite de la perception sociale de la beauté féminine et de sa représentation dans l’art. “Les têtes de Baudisch […] illustrent comment elle a porté à l’extrême les tendances maniéristes de Wieselthier avec un allongement exagéré ; une expression faciale langoureuse et vide ; une surface abstraite et une décoration tridimensionnelle ; une plasticité abrupte et tronquée qui donnait, sans ambiguïté, à la tête une qualité de masque” comme l’explique Megan Brandow-Faller dans son ouvrage “The Female Secession – Art and the Decorative at the Viennese Women’s Academy”*.

    Baudisch a créé non seulement des objets de décoration, mais aussi des objets d’usage quotidien ; de petites œuvres d’art de la vie quotidienne, en accord avec le mouvement britannique Arts and Crafts, qui a donné des impulsions pionnières aux arts et métiers du début du XXe siècle en Autriche.

    Lorsque Baudisch quitte la Wiener Werkstatte, elle fonde son propre atelier de céramique à Vienne en 1930. En 1935, elle travaille au pavillon autrichien de l’Exposition Universelle de Bruxelles. Après la Seconde Guerre mondiale, elle a ouvert son propre atelier de poterie à Hallstatt sous le nom de “Keramik Hallstatt”.

    * Megan Brandow-Faller, “The Female Secession – Art and the Decorative at the Viennese Women’s Academy”, The Pennsylvania State University Press, University Park Pennsylvanie 2020, p.153

    Demande
    Tête de femme Gudrun Baudisch Wiener Werkstatte env. 1928
    17.500,00

    En envoyant le formulaire de demande, vous acceptez l’utilisation de vos données pour cette demande. Politique de confidentialité

    Galerie principale
    Plankengasse 7,
    1010 Vienne
    Heures d’ouverture

    Lundi à Vendredi: 10:00 – 18:00
    Samedi : 10:00 – 16:00

    Contact

    Tél: +43 1 513 32 69
    Fax: +43 1 512 70 67
    E-Mail: info@kunsthammer.at

    K&L Showroom
    Dorotheergasse 13,
    1010 Vienne
    Heures d’ouverture

    Lundi à Vendredi: 10:00 – 18:00
    Samedi : 11:00 – 16:00

    Contact

    Tél: +43 660 50 54 906
    Fax: +43 1 512 70 67
    E-Mail: info@kunsthammer.at

    Danke für Ihre Anfrage!

    Wir bearbeiten Ihr Anliegen
    so schnell es uns möglich ist.

    Aktuelle Zeit vor Ort:
    Mittwoch, 13:31 Uhr
    Bürozeiten

    Montag bis Freitag: 10:00 – 18:00
    Samstag: 10:00 – 16:00

    Besuchen Sie auch unsere Austellungen

    Social Media

    Danke für die Anmeldung bei unserem Newsletter!

    Social Media

    Toujours informé grâce
    au newsletter Kunsthandel Kolhammer

    Réseaux sociaux